Soirée africaine 2019 au Témiscouata!

15 juillet 2019
journée africaine

La population de la région ainsi que celle des environs est invitée le 27 juillet à célébrer dès 19h la culture Africaine sous le chapiteau de la scène Desjardins au Parc Clair Soleil de Témiscouata-sur-le-Lac, quartier Cabano. Au menu trois événements de choix bien vivant sur l'immense continent pour faire connaître et partager cette grande culture Africaine : la musique et la danse par un spectacle avec l'unique Karim Diouf, la littérature orale par le Kasàlà ainsi que la beauté et l'élégance par un défilé de mode. Le coût du billet est de 20$ pour les adultes, 10$ pour les enfants de 12 à 18 ans et gratuit pour les moins de 12 ans. Les billets sont en vente à Cabano au dépanneur, Épicerie Francis Beaulieu et à Lejeune au Dépanneur Gaz-O-Bar CB.

Sur place, il y aura également un choix de kiosques pour découvrir, déguster soit un mets ou des breuvages sénégalais en offrant aussi de belles opportunités d'achats pour des vêtements africains ou des œuvres d'arts : sculptures, statuettes, toiles, dessins, etc. 

Cette soirée africaine 2019 sera la première édition de la région encourageant le vivre-ensemble contribuant à rassembler la pluralité culturelle de la région, à faire connaître et faciliter le réseautage. Une merveilleuse occasion de se rassembler pour apprendre sur la culture africaine en la célébrant dans la joie! Nous vous y attendons! 

Pour de plus amples informations ou pour l'achat de billets communiquer avec Madeleine Gomis au 418 509-2599 ou par courriel à l'adresse suivante : mado7_gomis@hotmail.com

Karim Diouf 

Avant son premier album solo, Adouna, Karim Diouf s'est fait connaître par les Colocs, a travaillé en collaboration avec Stefie Shock, Dubmatique et Ariane Moffatt. Il a réalisé la musique du spectacle Delirium du Cirque du Soleil et celle de son défunt groupe, Les Frères Diouf avec son frère Élage. Après un retour aux sources dans son Sénégal natal, Karim présente ce 27 juillet : Adouna. 

Kasàlà 

Jean Kabuta, professeur retraité en linguistique et enseignant du Kasàlà d'origine congolaise, présentera cette forme de poésie, soit l'art de célébrer la vie en soi, dans l'autre ou dans la nature, pour exprimer la gratitude, l'admiration ou l'émerveillement. Un héritage de la littérature orale africaine ouvert à l'écriture et d'autres influences venues d'ailleurs. 

Défilé de mode 

Étudiante sénégalaise au programme de baccalauréat en administration de l’UQAR, Coura Felwine Sène est une amoureuse des tissus africains, dont le « wax », qu’elle veut valoriser et moderniser.