Prix du patrimoine du Bas-Saint-Laurent : Les finalistes du Témiscouata sont dévoilés!

10 juin 2016
Prix 2016

La MRC de Témiscouata a dévoilé, jeudi le 9 juin dernier, le nom des finalistes qui représenteront le Témiscouata lors de la finale régionale des Prix du Patrimoine, dont le gala se tiendra le 11 septembre 2016 à Saint-Denis-De La Bouteillerie. Le concours est organisé par le Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent. Le jury local, composé de Marie Caron, Rock Belzile et Thomas Ruest Gagné a déterminé trois finalistes :

Catégorie : Sauvegarde, restauration et conservation

La Société d'histoire et d'archéologie du Témiscouata, pour la restauration des bâtiments du Fort Ingall. Construit en 1839, le Fort Ingall a servi de poste de défense pendant trois ans avant d'être abandonné et démoli au début du XXe siècle. De 1972 à 1980, les principaux bâtiments ont été reconstruits en respectant les techniques de construction de l'époque. À l'été 2015, les travaux de restauration ont été réalisés avec le souci de respecter l'aspect historique et archéologique du lieu. Ces importants travaux ont permis de régler les problèmes de détérioration du bois et de mettre aux normes les bâtiments.

Catégorie : Transmission, interprétation et diffusion

Le Musée du Témiscouata, pour son exposition permanente : «Enracinés». Fondé en 2000 et relocalisé au BeauLieu Culturel en 2013, le Musée du Témiscouata a mis en place une nouvelle exposition permanente traitant de l'aspect culturel et social de la forêt. Des années 1930 à aujourd'hui, l'exposition traite du travail en forêt, des conditions de vie dans les camps, des relations sociales, de la sécurité, de l'industrialisation, du soulèvement populaire dans les années 1970, de même que de la professionnalisation et de la reconnaissance de ce métier dans notre société.

Catégorie : Paysages

Le Club de randonnée Appalaches de Rivière-Bleue, pour la mise en valeur de La flore des sentiers Le Bootlegger et des abords du lac Long. Actif depuis 40 ans, le Club entretient divers sentiers de raquettes, de marche, ou de ski de fond en plus d'organiser des activités gratuites faisant la promotion des saines habitudes de vie et l'éducation à l'environnement. Visant la préservation de l'environnement fragile du lac Long, un circuit a été mis en place afin d'identifier certains éléments de la flore des sentiers en plus d'offrir de magnifiques points de vue sur divers paysages naturels.

Tel que le veut la règle, les candidatures provenant des municipalités seront analysées par le jury régional. Voici donc les municipalités qui feront aussi partie de la finale régionale :

Catégorie : Sauvegarde, restauration et conservation

La Ville de Dégeli, pour la restauration et la transformation du presbytère en bibliothèque municipale. En 2013, l'intérieur du bâtiment a été entièrement transformé en bibliothèque. Cité monument historique, les travaux de restauration extérieurs ont permis de préserver l'architecture d'origine de cet immeuble construit en 1950.

La Ville de Pohénégamook, pour la sauvegarde et la restauration du Petit Pont International. Construit vers 1906, le pont permet de traverser la rivière Saint-François alors qu'à cette époque les bornes officielles entre le Canada et les États-Unis n'étaient pas encore implantées. Suite à une importante crue des eaux en 2008, des citoyens se sont mobilisés pour concrétiser leur projet de réfection du pont.

Catégorie : Transmission, interprétation et diffusion

La Municipalité de Rivière-Bleue, pour son projet: « Un clin d'œil à la petite histoire locale de Rivière-Bleue ». Cette démarche a été amorcée avec la création d'un sentier pédestre et la mise en place du Festival du Bootlegger. Par la suite, une nouvelle signature visuelle à cachet antique a été élaborée. Il y a eu également la refonte du site Internet et des divers outils promotionnels, la réalisation d'une exposition, de bancs dans la municipalité et de panneaux relatant l'histoire d'Alfred Lévesque, célèbre contrebandier de l'endroit.

Catégorie : Paysages

La Municipalité de Saint-Eusèbe, avec le Jardin de tulipes de l'amitié. Grâce à un concours pour obtenir 700 bulbes de tulipes rouges et blanches offerts par Versey's Bulb, des citoyens se sont mobilisés afin de créer un jardin de quatre plate-bandes de tulipes et un sentier orné de haies de rosiers, pivoines et spirées Bilardi.

La Municipalité de Rivière-Bleue et la Ville de Pohénégamook, pour Les sentiers des 3 frontières. Avec la tenue du Congrès mondial acadien en 2014, la Corporation touristique de la Route des Frontières et les municipalités ont mis en place un sentier pédestre, un sentier nautique et un sentier cycliste donnant accès au point de rencontre des frontières du Maine, du Nouveau-Brunswick et du Québec en plus d'offrir de magnifiques points de vue sur le lac Beau.

Madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata a profité de l'occasion pour féliciter tous les lauréats et les participants au concours : «Je tiens à souligner la qualité des projets qui nous ont été déposés ainsi que l'implication exemplaire de nos citoyens et de nos organismes qui contribuent par leurs actions à mettre en valeur notre patrimoine et nos richesses collectives! »

Félicitations aux lauréats et la meilleure des chances pour la finale régionale!