La géothermie pour chauffer et climatiser le pavillon principal de Mont-Citadelle

16 mars 2011
pavillon géothermie

La Station touristique Mont-Citadelle utilisera la géothermie pour chauffer et climatiser son pavillon principal. Cette technologie éprouvée permettra d'économiser près de 40 % en frais d'énergie comparativement à l'utilisation unique de l'électricité.


Des travaux de forage des huit puits géothermiques, qui auront une profondeur de 150 mètres et un diamètre de 15 centimètres, sont actuellement en cours sur les terrains de la Station et permettront l'installation de circuits souterrains fermés. Ces derniers constitueront la source de chaleur et de fraîcheur (selon la saison) du système géothermique. Un liquide circulera dans la canalisation souterraine, atteindra la température du sol, soit 9 degrés Celsius, pour se rendre aux deux thermopompes situées dans le pavillon principal.

Selon la saison et des besoins de chauffage ou de climatisation, les thermopompes récupéreront le potentiel thermique du liquide. En tout, les huit puits produiront une puissance totale de climatisation de 25 tonnes, soit l'équivalent de 90 kilowatts. Le système géothermique de la Station touristique Mont-Citadelle sera également configuré de sorte qu'en été, la chaleur dégagée par la climatisation du pavillon principal contribuera à chauffer l'eau de la piscine.

Ces travaux d'importance s'inscrivent dans la démarche de la Station qui souhaite faire sa marque dans le domaine des énergies renouvelables, et s'ajouteront à des éléments tels qu'un chauffe-eau solaire, des panneaux solaires, une toiture verte et l'énergie éolienne.

Les travaux de forages sont réalisés par Forages R. Dumont de Montmagny et sont supervisés par la société d'ingénieurs-conseils Roche.