La Villa des Frontières de Pohénégamook a de nouveaux propriétaires

10 mars 2020
Vue de la Villa des Frontières

Fleuron de l’hôtellerie régionale, l’auberge La Villa des Frontières de Pohénégamook a de nouveaux propriétaires. La transaction permettra à ce haut lieu de villégiature régionale de demeurer ouvert.

Jean-Pierre Morin, Nancy Lefebvre, Audrey Marcotte et Marc-André Roy ont acquis l’établissement de 17 chambres, un bar et un restaurant. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Les promoteurs ont déjà quelques projets pour l’établissement, qui portera le nom de «La forteresse de la rive».

Le courtier immobilier Mathieu Nadeau de Rivière-du-Loup est fier d’avoir réalisé l’une des plus importantes transactions de sa carrière. «Ce n’est pas de tout repos puisque beaucoup de choses doivent être considérées. Je suis très content de permettre à cette entreprise de mon patelin de continuer d’accueillir les touristes et résidants de l’endroit», dit le courtier Century21 nord-sud.

L’édifice rempli d’histoire a été bâti à l’emplacement actuel en 1908 et portait le nom de «Boundary Hôtel». Joseph Blier et ses descendants l’ont exploité durant près de 70 ans sous le nom «Hôtel des Frontières», à cause de sa proximité avec le Nouveau-Brunswick et le Maine, aux États-Unis.

L’établissement est passé de mains en mains jusqu’en 1992, ou l’homme d’affaires Michel Cadrin l’acheta pour en faire une résidence privée. C’est Martin Bédard qui lui rendit sa vocation initiale quelques années plus tard et la renomma «La Villa des Frontières».

L’Auberge était jusqu’à récemment la propriété de Marianne Roy et Réal Chouinard. «Malheureusement, Mme Roy ne pourra vivre la poursuite de l’entreprise pour laquelle elle avait consacré beaucoup d’énergie, puisqu’elle est décédée durant le processus», conclut Mathieu Nadeau.

Source : infodimanche.com 

Consultez la fiche de l'auberge : https://www.tourismetemiscouata.qc.ca/vacances-quebec/membres/dormir-et-manger/hotellerie/la-forteresse-de-la-rive.aspx